04

Bercés par la platine vinyle

Le Pigalle

Notre chambre à l’hôtel Le Pigalle est parisienne à souhait : comme la ville, elle respire l'élégance et la séduction. En entrant dans notre chambre, main dans la main, nous sommes agréablement surpris par son aspect spacieux et moderne.

"À Pigalle, la musique ne fait pas qu'adoucir les moeurs."

Aux murs sont accrochés des photos, des affiches et des dessins érotiques qui évoquent l’histoire du quartier de Pigalle: les ateliers de la bohèmes où Toulouse-Lautrec a peint les danseuses du Moulin Rouge, où Joséphine Baker dansait jusque tard dans la nuit, nue sous sa jupe de bananes/nue, si ce n'est pour une jupe de banane, vêtue seulement d'une jupe de bananes. Cela nous donne envie de bouger, nous aussi, au rythme de la musique : nous nous servons à boire l'un à l'autre et mettons du jazz des années 20 sur la platine vinyle d'époque.

Le cadre est idéal. Je lance à mon partenaire un regard espiègle en le coinçant contre le rebord en bois du gramophone. La musique nous excite. Il sent la chaleur de mon corps contre le sien. Je prends un glaçon dans mon verre et le fait glisser le long de ses lèvres. Une étreinte puis un baiser... Je mets un préservatif SKYN dans la paume de sa main et le conduit jusqu’au lit où il ferme les yeux tandis que sa tête se pose dans la douceur des coussins. Une ronde de sensations contrastées nous envoûte et nous encourage.

Lauren & Tom

Réserver une chambre

Télécharger le guide

J'accepte de recevoir les actualités ou offres publicitaires de la part de SKYN®Lire notre politique de confidentialité