16

Au rythme du hamac

Pousada Camurin

Après avoir traversé plusieurs villes modestes d'Alagoas (Maragogi, au nord-est du Brésil) notre chauffeur s’est arrêté devant un portail entouré de verdure. Il était étrange de se retrouver totalement plongés dans la nature et, dès que nous sommes entrés, nous avons réalisé que cet hôtel ne ressemblait à aucun autre où nous ayons séjourné auparavant.

"Un nid délicat pour se reposer... ou pas."

Notre majestueuse cabane en bois était un véritable rêve. Décor rustique et confort s'accordaient à merveille, et il y avait même un chemin de bois menant directement de notre balcon à la plage ! Nous ne nous étions jamais sentis aussi choyés. Tout était parfait. Chaque recoin faisait naître un fantasme. Un superbe hamac était suspendu sur notre terrasse. Assis là, sa jambe contre la mienne, le moindre contact entre notre peau et le tissu des chaises faisait monter notre désir. Lorsque nous nous sommes rendus compte que nous étions sous un arbre grouillant de ouistitis très intrigués par ce que nous faisions, nous avons décidé d’explorer le reste des lieux. À peine à l’intérieur, nous avons rejoint le lit et, dans les bras l'un de l’autre, au cœur des coussins, nous nous sommes enivrés de désir... Nous avons ensuite rejoint la baignoire victorienne située dans l'immense salle de bain. L’eau s’écoulait par un robinet fixé sur un tronc d’arbre et, à son contact, la température de nos corps augmentait progressivement. Nous nous sommes fait couler un bain chaud et parfumé, tandis que nos corps restaient entrelacés, et je me suis endormi sur sa poitrine.

Renan & Lucas

Réserver une chambre

Télécharger le guide

J'accepte de recevoir les actualités ou offres publicitaires de la part de SKYN®Lire notre politique de confidentialité